;

Inscription

cross



Inscription

cross



Accueil Articles EMINEM EN REMET UNE COUCHE SUR MACHINE GUN KELLY
Article précedent

EMINEM EN REMET UNE COUCHE SUR MACHINE GUN KELLY

Article suivant
LE PREMIER NBA STORE VA OUVRIR EN EUROPE NICKI MINAJ – BARBIE DREAMS

Publiée le 13 September 2018 70 vues
Publiée by: johnatan92 Categorie :News rap US



EMINEM EN REMET UNE COUCHE SUR MACHINE GUN KELLY

Déscription :



Un clash qui ne se terminera donc jamais...

Préférant sortir un album surprise, Eminem a évité le circuit de promotion classique. De plus, le projet Kamikaze a très bien fait parler de lui grâce à de nombreux tacles envoyés à de multiples rappeurs, toutes générations confondues (Lil Pump, Ja Rule, Lil Xan, Drake, etc)... Il y en a d'ailleurs un qui a laissé des traces, contre le bien nommé Machine Gun Kelly qui a répondu avec le morceau Rap Devil

Aujourd'hui, Eminem passe néanmoins par la case interview et revient sur son beef avec MGK

Eminem VS MGK, vers l'infini et au-delà... 

L'artiste de Détroit a donc livré ses confessions à Sway dans la première partie d'une interview qui s'annonce mémorable.

Un entretien pendant lequel il est revenu sur l'origine de son clash avec Machine Gun Kelly. On apprend qu'il lui en veut pour le fameux « hot as fuck » balancé à sa fille Hailie Jade, mais pas seulement : 

« J'étais sur le net quand j'ai capté que Machine Gun Kelly parlait de ma fille. Je me dis, "P*tain, mais c'est quoi ce délire ?" Mais, en réalité, je ne l'ai pas clashé à cause de cela. Disons que c'est pour une raison beaucoup plus simple. (...) Mais il ferait mieux de rester tranquille. Maintenant, je suis dans cette position un peu louche, où je me dis que je dois répondre à cette enflure. » 

Slim Shady rancunier après les critiques sur « Revival » 

Plus loin, il a également pris soin de parler de son album Revival, pas franchement rentré dans le coeur du public... De quoi mettre un tacle à la nouvelle génération : 

« Peut-être que cela n'a pas fonctionné, car ça ne ressemblait pas à ce qui se faisait, cela a pu gêner l'écoute de certains. A l'époque, pour survivre dans le hip-hop, tu devais être différent des autres. Aujourd'hui, c'est tout le contraire, personne n'est solidaire et tout le monde fait la même chose. C'est triste. »